lundi 5 mai 2008

Premier Triathlon Saison 2008 : Etampes (78) le 4 Mai 2008

En cette fin de long week end du 1er mai avait lieu le Triathlon Sprint d'Etampes. Vu le beau temps et toutes les activités du week end, c'est limite si j'ai pas failli oublié le triathlon ... (D'ailleurs certains l'ont oublié, n'est ce pas Romain ?). Ou du moins je n'étais pas trop dans l'ambiance (d'autant plus que je traine une élongation à la cuisse depuis 10 jours). Je suis arrivé la bas, j'avais l'impression que j'allais à un picnic avec des potes au bord d'un lac !! Rapidement, je me suis rendu compte que j'avais un dossard à prendre, mettre une tri fonction, vérifier le vélo, enfiler une combinaison de scaphandrier (il aurait fallu une torche pour nager en plus).

Pour résumé en quelques mots ce triathlon Sprint, ce fut une vrai farce pour moi, une succession de merdouilles, le pire temps jamais fait sur un sprint.

La natation a commencé bizarrement. On n'avait pas le droit d'aller "se mouiller" mais tout à coup un groupe de 5 ou 6 mecs ont plongé et sont partis comme des malades. Tout le monde s'est écrit "merde c'est déja parti" ! A ce moment, un mec était en train de fermer ma combinaison ... Finalement fausse alerte, c'était juste le feu vert pour rentrer dans l'eau et aller se mettre le long de la ligne de départ ... Les nazes !
La natation s'est résumé à un jeu de cache cache "jour - nuit", jour quand on respire, nuit quand on nage, nuit totale je devrais dire, avec un tas de particules, de trucs qui flottent. L'impression de nager dans du mazout sans l'odeur. Dur dur la réalité de la natation en milieu naturel avec 300 nageurs autour. Je n'ai jamais pu être dans le rythme et nager en 3 temps.

Sortie Natation : Je ne sais pas ce que le mec qui a fermé ma combinaison a foutu, mais il ne voulait surement pas que je réussisse à l'enlever. J'ai du demander de l'aide, car il avait fait un noeud ou je ne sais trop quoi. quand enfin on a pu dezipper la combi, je ne me suis pas rendu compte que la ficelle s'est retrouvée dans ma manche et s'est coincé dans ma montre. Je n'ai compris le truc que bien tard ... Après un temps interminable, la combi retirée, au moment de mettre mon casque, la coque intérieur est tombée, s'est détachée du casque, sympa de me faire le coup en compet ! Je remet le truc comme je peux. Sauf que j'aurais y passer plus de temps car je l'ai remis à l'envers et j'avais donc un truc en plastique qui m'arrivait juste au dessus des lunettes. Le truc venait buter dans les lunettes et je les ai réajusté plein de fois ainsi que remonter le casque au risque de plus voir la route. Après 8 bornes, je me décide enfin à m'arrêter pour résoudre ce problème, je n'étais plus à 30 secondes ou 1 minutes près.
Je me demandais ce qui allais pouvoir m'arriver pendant la course à pied. Bah rien, il ne m'est rien arrivé, à part le fait de ne pas avoir de jus comme depuis 10 jours ...

Je termine en sprintant, doublant 1 mec qui me narguait depuis quelques mètres. Je termine dégouté, l'impression d'avoir subit la course. Le lac était vraiment dégueulasse, pire que Enghein l'an dernier (c'est pour dire). Seul point positif, le beau temps ! Un triathlon a oublié.

PS1 : ah j'ai oublié, une belle ampoule pied, car j'ai voulu faire le cacou et ne pas mettre de chaussettes alors que j'ai les pieds fragiles (eh oui même pour 5km !!)

PS2 : je n'ai pas vu ni croisé Pascal Jurek qui était pourtant là, désolé !

PS3 : Résultats du Triathlon Sprint.

PS4 : Comme en 2007, je fais commencer la saison blessé